loading

Notre actualité

title

SARS-COV-2 (COVID-19)

SEPTEMBRE 2020

Depuis 2015, VirHealth travaille en partenariat avec le laboratoire Virpath (Dr Rosa-Calatrava, CIRI, Lyon) dans le cadre de programme de recherche et d’innovation pour répondre aux besoins des institutions et industriels lors de crises sanitaires et épidémie/pandémie virales (grippe aviaire, coronavirus MERS-CoV...).
Depuis mars 2020, nous réalisons conjointement des essais d’activité virucide de produits de désinfection et équipements sur le Sars-Cov-2 (COVID-19) et menons des programmes de recherche appliquée pour mieux comprendre la biologie de ce virus et proposer des approches techniques pour la mise en place de stratégies d’essai adaptées.
Crédit photo : Virpath (CIRI), Dr Rosa-Calatrava.

title

ACTIVITE ANTIVIRALE DES SURFACES ET MATERIAUX

SEPTEMBRE 2020

Les surfaces présentant des activités antivirales participent à la gestion de la contamination virale en réduisant au cours du temps la charge en virus infectieux. Nous proposons des procédures expérimentales standardisées ou adaptées pour évaluer l’efficacité antivirale des surfaces poreuses et non poreuses sur un large panel de virus (enveloppés et non enveloppés) incluant des alpha/béta coronavirus.

Plus d'information
title

Stabilité du SARS-CoV-2 sur surface et désinfectant

SEPTEMBRE 2020

Our last preprint on the role of interfering substances on SARS-CoV-2 surface stability and virucidal efficiency of hand sanitizers and disinfectants is now available in MedRxiv.
https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.08.22.20180042v1
Contaminated environmental surfaces are considered to represent a significant vector for hospital-acquired viral infections and indirect contact transmission involving these surfaces could be the predominant transmission route for respiratory viruses. In collaboration with #VirPath, #VirHealth has used both EN14476 and EN16777 standardized protocols for evaluation of virucidal activity using tailor-made interfering substances corresponding to artificial mixture containing nasal mucus and saliva. They reflect current “real life” conditions of use by considering the impact of omnipresent secretions from coughing or sneezing. In this study, we have measured surface stability of SARS-CoV-2 and other coronavirus in different experimental conditions and demonstrated that interfering substances (nasal mucus, saliva) play an important role in the virucidal efficiency of disinfectants.

LINKEDIN